Zane Korytko

Peler des carottes.

Bien que cela puisse sembler curieux comme souvenir, c’est la première chose qui vient à l’esprit du PDG du YMCA du Grand Moncton, Zane Korytko, quand on l’a questionné sur ses premiers souvenirs touchant le Y.

« Quand j’avais cinq ans et que vivais à Montréal, ma mère est devenue membre du YMCA, dit Zane Korytko. À cette époque, il n’y avait pas de garderie. C’était donc Mme Turley dans la cuisine du Y qui prenait soin de moi. Elle me faisait peler des carottes, ce qui a été, j’imagine, ma première tâche de bénévolat.»

Après ces journées comme aide de cuisine, M. Korytko a participé à pratiquement tous les programmes offerts aux enfants au Y et il a occupé presque chacun des postes offerts aux jeunes, notamment celui de moniteur de natation, et de conseiller adjoint de camp de jour, son premier emploi rémunéré. Ses sœurs ont également travaillé au YMCA.

À la fin des années 1980, il a rencontré Ana Berlie, une adepte du Y. Le couple a eu trois filles qui ont toutes travaillé pour l’organisation, y compris au YMCA du Grand Moncton, dont Zane est le PDG depuis 2006.

« Je crois que nous aimons tous le Y parce qu’il offre un sentiment d’appartenance et parce qu’il a pour but d’aider la collectivité. C’est clair et simple, a dit Zane. Je suis fier de faire partie du Y. On a vraiment un chez-soi ici. »

Racontez-nous votre histoire