Communiqué de YMCA Canada à l’occasion de la fête du Canada

Alors que le 1er juillet est une journée de fête et de repos pour de nombreuses personnes, YMCA Canada souhaite également en profiter pour souligner à quel point l’année passée a été difficile. Cette journée est l’occasion de manifester notre reconnaissance pour tout ce que l’année nous a apporté, mais il s’agit également d’un moment au cours duquel nous devons marquer une pause et de prendre le temps de réfléchir ensemble sur qui nous étions et qui nous souhaitons devenir en tant que pays.

Au cours des derniers mois, nous avons été témoins de la découverte des restes de 215 enfants enterrés sur le site d’un pensionnat à Kamloops, de 104 autres découverts sur le site de l’ancien pensionnat de Brandon, et de 751 autres retrouvés sur le site de l’ancien pensionnat autochtone de Marieval à Cowessess, en Saskatchewan, et nous savons que de nombreuses autres découvertes vont être faites. Au cours de cette même période, nous avons aussi été témoins d’attaques islamophobes à London, en Ontario, et d’une hausse documentée des crimes haineux à l’encontre des populations asiatiques. Ce n’est pas le Canada que nous voulons être.

Nous avons beaucoup de travail à effectuer afin d’être à la hauteur de notre promesse de devenir le Canada que Nous Voulons. Le Canada que Nous Voulons est un endroit où les obstacles oppressifs et systémiques ont été supprimés et remplacés par des opportunités, et où toutes et tous ressentent un profond sentiment d’appartenance. Et nous savons que bien plus de travail, entrepris par bien plus de personnes et d’organismes, y compris le nôtre, est nécessaire pour que nous y arrivions.

En tant que l’un des plus grands organismes de bienfaisance au Canada, le YMCA a un rôle à jouer afin de renforcer l’inclusion sociale. Au cours de la dernière année, nous avons décidé de nous consacrer également à la lutte contre le racisme et à celle contre la discrimination systémique, nous avons créé des occasions d’apprentissage pour notre personnel et pour nos bénévoles, nous avons travaillé avec des partenaires communautaires, et nous avons mené des recherches quant à nos pratiques afin de nous aider à comprendre comment nous pouvons mieux refléter la diversité des communautés pour lesquelles nous œuvrons. Nous allons poursuivre nos efforts et nous engager à écouter, apprendre, et à nous améliorer, afin de nous assurer que le YMCA est un endroit sécuritaire et accueillant pour toutes et tous.

Le Canada continue de grandir et de se développer en tant que pays, et nous pouvons choisir quel genre de pays nous voulons être. En renforçant le sentiment d’appartenance et l’inclusion au sein de nos organisations et au sein de nos communautés, nous pouvons être le Canada que Nous Voulons.

Alors, en cette journée, célébrons la construction de cet avenir meilleur, sans jamais ce que nous avons été.